lundi 23 décembre 2013

La Petite Fée de Noël, et après...

     Le 19 décembre a vu la naissance officielle de La Petite Fée de Noël. Je peux donc à présent vous en dévoiler un peu plus sur Gaëlle, ou Aëlwenn, selon le monde où elle évolue. Paru aux éditions Laska, ce titre est le second que je sors. Merci encore à mon éditrice pour sa confiance en mon écriture.

     Deux titres, deux romances. Mais deux romances très différentes quant à leurs genres et aux thèmes qu'elles abordent. Même si, dans les deux cas, la complexité d'aimer quelqu'un qui n'a rien de commun avec la compagne ou le compagnon qu'on imagine au départ est récurrente. 

     La première, La colline de l'oubli, s'ancre de plein pied dans la réalité historique des États-Unis de la fin du XIXe siècle. Elle raconte l'histoire d'un amour contrarié, qui ne serait pas forcément plus simple à construire de nos jours.

     La seconde, La Petite Fée de Noël, se déroule à notre époque, en France, tout en ouvrant sur un univers bien plus vaste et féérique. Elle semble d'un genre plus léger, mais si vous la lisez, vous vous apercevrez rapidement que le mélange des catégorie, classes, familles, espèces, ou quelque soit le nom que vous leur donnez, n'est pas toujours facile. Surtout lorsque la jalousie pointe son nez.

     Comme souvent, je n'ai pas pu m'empêcher de dessiner ma petite fée telle que je me l'imagine. Un peu d'aquarelle et quelques coups de feutres plus tard, je vous présente la demoiselle :

Aëlwenn ou Gaëlle, Petite Fée de Noël

     Si vous êtes curieux de découvrir un avant-goût de cette histoire, vous pouvez lire le premier chapitre  ici. Et si vous désirez connaître la suite, sachez que ce titre est à présent également en vente à l'unité. Vous pouvez ainsi l'acheter sur:

     Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, sachez que pendant la période des fêtes, La Petite Fée de Noël est à 2,99 au lieu de 3,99 € :

      En espérant que cette histoire saura vous enchanter, il ne reste plus qu'à convier ma petite muse à me rejoindre, pour  écrire une suite qui se centrera plus particulièrement sur un certain Joachim. Mais surtout, il faut que je remercie mes lecteurs, anonymes ou non, sans qui cette aventure ne serait pas possible pour moi.

JOYEUX NOËL A TOUS !

2 commentaires:

  1. J'ai vraiment hâte de trouver un peu de temps de libre pour pouvoir découvrir la magie de cette bien jolie fée.
    J'aime beaucoup ton illustration d'elle, toute en douceur.

    RépondreSupprimer